Anti-festival de cinéma pour ados

27 février 2013

En 4e secondaire, les élèves du PROTIC du Collège des Compagnons participent au Festival du film PROTIC .  En équipe, ils doivent écrire, filmer, monter et produire un court-métrage sur le sujet de leur choix. Parmi les élèves qui ont participé au Festival, l’année dernière, 2 équipes auront la chance de voir leur court-métrage passer au cinéma le Clap au cours de la semaine de Relâche dans le cadre de l’Anti-festival de cinéma pour ado de Québec.

 Le film Crazy in Love (pour accéder au court-métrage, cliquez ici), réalisé par Mariann Bouchard, David Le Blanc-Boutin et Maude Paquet, est une comédie musicale portant sur quatre amies aux personnalités différentes qui utilisent leur séduction pour obtenir le coeur d’un chauffeur de taxi.

Kevin Bartlett, Francis Tremblay, William Beaulieu, Marc-Antoine Rousseau, Louis-Charles Thériault, Vincent Déry et Edson Elvarado Jair Santos ont travaillé sur le film Ram-Bow L’éveil (pour accéder au court-métrage, cliquez ici) qui est une comédie d’action sur le thème des films de Rambo.

Le film L’illégitime (pour accéder au court-métrage, cliquez ici), de l’équipe composée de Mélanie Girard, Gabriel Maranon, Olivier Pageau, Jacob Deschênes, Olivier Leclerc-Cossette et Raphaël Prévost a travaillé sur la justice qui finit toujours par rattraper ceux qui croient tout contrôler.

Les 2 font la paire (pour accéder au court-métrage, cliquez ici) raconte l’histoire de malfaiteurs du West Coast Side de Ste-Foy.  Jessika Portelance, Gabryel Laflèche, William Landini, Antoine Boily, Francis Deshaies et Jean-Philippe Rozon ont écrit cette histoire qui est un mélange de comédie et de film d’action.

Weasel (pour accéder au court-métrage, cliquez ici), un drame psychologique intense, a été écrit pas Noémi Otis, Étienne Trudeau, Jean Lafontaine et Antoine Dupont Issalys.

Finalement, le film Fausse route (pour accéder au court-métrage, cliquez ici), de l’équipe composée de Rachel Chiasson, Anne Legrand, Tristan Dogger, Jean-Christophe Pelletier de Konninc, Samuel Grégoire et Jeanne Lauzon-Rhéaume nous racontent l’histoire d’une jeune fille qui doit faire face aux fantômes d’une agression qu’elle a subie il y a plusieurs années et où démêler le passé et le présent peut être une question de vie ou de mort.

L’horaire de projection des films sortira sous peu. Les élèves recevront des prix, le dimanche 10 mars à 15h, au Clap.