« Nawatobi » à l’école Des Hauts-Clochers

2 avril 2013

L’école primaire des Hauts-Clochers intègre le Nawatobi aux cours réguliers d’éducation physique et à la santé. Il s’agit d’une discipline japonaise de saut à la corde sur tremplin fait de merisier russe.  Ce sport, en pleine émergence au Québec, consiste à effectuer des routines de sauts pouvant atteindre des niveaux élevés de difficulté allant de pré-novice à grand maître. C’est avec l’aide de Kevin Corbett, de la Fédération sportive Nawatobi Québec, que Vincent Morissette, enseignant d’éducation physique et à la santé à l’école des Hauts-Clochers, a initié les jeunes du 3e cycle du primaire au Nawatobi sur une progression de 6 cours. Selon Vincent Morissette, ce sport original suscite l’intérêt et la motivation tant des filles que des garçons. Alors que certains apprécient la dimension artistique et l’agilité que requiert le Nawatobi, d’autres y prennent goût pour les sensations fortes que procure le saut sur tremplin et la complexité du défi physique. « Les élèves sont fiers de pratiquer ce sport; ce qui contribue à développer leur motivation et leur désir de se dépasser, puisqu’il est très facile de choisir des objectifs selon ses forces et défis », affirme Vincent Morissette. L’intégration du Nawatobi dans les cours d’éducation physique et à la santé est une voie prometteuse pour stimuler l’intérêt des jeunes face au sport et qui sait peut être même en démarrer une équipe.

Sur la photo: L’enseignant Vincent Morissette et quelques élèves.