Centre de services scolaire
des Découvreurs

Programmes offerts

C’est en présence de Mme Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique, ministre responsable de la Capitale-Nationale et députée de Louis-Hébert et...

C’est en présence de Mme Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique, ministre responsable de la Capitale-Nationale et députée de Louis-Hébert et de M. Sylvain Perreault, directeur général de la Caisse Desjardins de Cap-Rouge–St-Augustin, que s’est tenue, le 18 novembre dernier, l’inauguration de la nouvelle bibliothèque de l’École Les Bocages. Projet entamé depuis le début de l’année 2018, c’est avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté que M. Sébastien Simard, directeur de l’école, les membres de personnel ainsi que certains élèves impliqués dans le projet, ont pu dévoiler au public le fruit de plusieurs mois d’effort.

C’est d’abord grâce à l’implication de Mme Guilbault, qui a lancé elle-même, en 2018, le début de la campagne de financement, mais aussi grâce à la participation de plusieurs partenaires, que ce projet a pu se réaliser. Citons notamment la participation financière de la Fondation de l’École Les Bocages, de la Caisse Desjardins de Cap-Rouge-St-Augustin ainsi que celle de deux résidents du comté de Louis-Hébert, Mme Nathalie Christiaens et M. Gordon Bain, qui avaient remis, en 2019, un généreux chèque de 20 000$ en appui au projet.

L’ancienne bibliothèque a donc complètement changé de vocation. Ce nouveau local multifonctionnel répond parfaitement aux besoins des enfants, et ce, autant au service de garde que dans les classes. Endroit de partage, il permet aux élèves de travailler sur leurs projets, de se détendre, de lire ou tout simplement, de s’amuser.

Article: Inauguration du nouveau local multifonctionnel à l’École les Bocages

C’est en présence de Mme Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique, ministre responsable de la Capitale-Nationale et députée de Louis-Hébert et...

Concentration de CO2 dans des classes types

Résultats des tests de la qualité de l’air de trois centres de services scolaires

Québec, 23 mars 2021 – Les centres de services scolaires de la Capitale, des Découvreurs et des Premières-Seigneuries dévoilent aujourd’hui les résultats des tests de la qualité de l’air réalisés dans les dernières semaines. Les résultats ont préalablement été transmis au ministère de l’Éducation du Québec (MEQ), aux membres des conseils d’administration, aux directions des établissements, aux membres du personnel, aux parents d’élève, aux élèves des centres de formation et aux représentants syndicaux.

 À la demande du MEQ, les centres de services scolaires ont procédé à la mesure de dioxyde de carbone (CO2) dans des classes types de l’ensemble de leurs établissements. Les tests avaient pour objectif de vérifier le respect des normes en vigueur sur la qualité de l’air dans les bâtiments ventilés naturellement ou mécaniquement. Rappelons que le MEQ juge acceptables des concentrations de CO2 inférieures à 1500 parties par million (ppm).

Dans le cadre des tests, les taux de CO₂ ont été mesurés à trois reprises durant une période de cours. Pour chacune des classes types, une première mesure a été prise avant le cours, une deuxième a été prise au milieu du cours et une troisième mesure a été prise avant la fin du cours après l’ouverture de fenêtres pendant une période de 20 minutes. À noter, les résultats de la troisième mesure permettent d’illustrer l’efficacité de l’ouverture des fenêtres pour l’apport d’air frais, lorsqu’applicable.

Dans le cas des établissements disposant d’une ventilation mécanique, les centres de services scolaires ont assuré leur bon fonctionnement et leur efficacité. Par exemple, ils ont modifié la programmation de l’appareil, lorsque nécessaire. D’autres actions ont pu également être posées : ajout de filtration, optimisation de l’apport d’air frais, retrait des stratégies d’économie d’énergie, bonification de la période de ventilation (2 heures avant l’occupation jusqu’à 2 heures après), nettoyage supplémentaire des systèmes de ventilation, ajout de sondes de CO2 dans les systèmes de ventilation et ouverture des fenêtres en cas de besoin.

Dans le cas des établissements avec une ventilation naturelle, le personnel assure l’ouverture des fenêtres et des portes permettant ainsi le renouvellement de l’air. À cet effet, l’apport d’air frais permet d’offrir un environnement d’apprentissage sain et sécuritaire aux élèves ainsi qu’au personnel.

Centre de services scolaire des Découvreurs (3e mesure uniquement)

Taux mesuré :

Moins de

1 000 ppm

Taux mesuré :

1 000 à

1 500 ppm

Taux mesuré :

De 1 500 à

2 000 ppm

Taux mesuré :

Plus de

2 000 ppm

Classes testées

Lien : résultats complets

76

94

2

0

     

Résultats en pourcentage

44 %

55 %

1 %

0

 

Article: Communiqué – Résultats des tests de la qualité de l’air de trois centres de services scolaires

Concentration de CO2 dans des classes types Résultats des tests de la qualité de l’air de trois centres de services scolaires Québec, 23 mars...

Mise à jour : La Direction de la santé publique a annoncé que l’école peut rouvrir dès le mardi 23 février 2021

La Direction de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale a annoncé la fermeture de l’école Marguerite d’Youville à la suite de la suspicion de la présence d’une souche variante de COVID-19.

Afin de mieux évaluer la situation, et comme il s’agit d’un premier événement pouvant impliquer un variant dans la région, la Direction de santé publique adopte une approche prudente afin d’interrompre toute transmission possible par un variant.

– Un dépistage de masse de tous les élèves, incluant ceux qui sont actuellement retirés de leur classe ou ceux dont toute la bulle-classe est retirée, est demandé dans les 48 heures afin d’obtenir un portrait épidémiologique complet de la situation. Les membres de la famille au domicile qui ont des symptômes compatibles avec la COVID-19 devraient également se faire tester.

– Un dépistage de masse de tous les travailleurs, incluant ceux qui sont actuellement retirés de l’école, est aussi demandé dans les 48 heures afin d’obtenir un portrait épidémiologique complet de la situation.

– Les élèves et les travailleurs de l’école doivent demeurer isolés à leur domicile jusqu’à ce que la Direction de santé publique ait obtenu un portrait global de la situation dans les prochains jours et confirme que leur isolement peut prendre fin.

L’école sera fermée jusqu’à ce que la Direction de santé publique ait obtenu un portrait global de la situation.

Source : CIUSSS de la Capitale-Nationale

Article: COVID-19 : Réouverture de l’école Marguerite-d’Youville

Mise à jour : La Direction de la santé publique a annoncé que l’école peut rouvrir dès le mardi 23 février 2021 La Direction...

Résultats des tests d’eau des écoles secondaires

Québec, 22 janvier 2021 – Le Centre de services scolaire des Découvreurs a procédé à l’analyse de la concentration de plomb aux points d’eau pour fins de consommation dans les écoles secondaires. Cette opération a été réalisée à la demande du ministère de l’Éducation du Québec afin d’obtenir un portrait global et d’apporter les mesures correctrices requises pour s’ajuster à la nouvelle norme de Santé Canada, maintenant établie à cinq (5) microgrammes par litre.

Ainsi, l’équipe du Service des ressources matérielles a pris des échantillons d’eau dans les quatre (4) écoles secondaires pour un total de neuf (9) bâtiments. Sur les 172 points d’eau testés, 156 sont conformes dès l’ouverture ou après avoir laissé couler l’eau pendant au moins 30 secondes (90,7 %). Un total de 16 points d’eau se sont révélés hors norme et ont été mis hors d’usage (9,3 %). Ainsi, la procédure ministérielle pour la mise en place des mesures correctives a rigoureusement été suivie pour les points d’eau qui dépassaient la norme en vigueur.

« De nouveau, tout a été mis en place pour assurer un environnement sain pour les élèves et le personnel de nos écoles. Nous avons apposé des affiches comportant des consignes de faire couler l’eau pour certains points d’eau, en plus de mettre hors service des points d’eau non essentiels. Aussi, les lavabos des toilettes et des vestiaires ont été réservés pour le lavage des mains », a déclaré M. Christian Pleau directeur général du Centre de services scolaire des Découvreurs.

À noter que l’ensemble des parents et du personnel des écoles secondaires ont été informés des résultats des analyses. De plus, le travail se poursuit pour connaître les sources des problèmes associés aux points d’eau non conformes. Des correctifs pourraient être apportés en remplaçant des fontaines d’eau, des robinets ainsi que des tuyaux, en ayant recours à des filtres spécialisés ou en effectuant des modifications en lien avec le raccord à la canalisation.

La prochaine étape sera l’analyse des points d’eau des centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes ainsi que du centre administratif dont les résultats doivent être rendus publics au plus tard le 1er mars 2021. D’ici cette date, les correctifs à apporter devront être définis et amorcés. Nous informerons les élèves et les parents des résultats des analyses lorsque ceux-ci seront connus.

Informations complémentaires

Tableau sommaire des résultats des tests de plomb dans l’eau – Écoles secondaires (janvier 2021) 

Lettre transmise aux parents des élèves des écoles secondaires (janvier 2021) 

Article: Analyse de la présence de plomb dans l’eau – Écoles secondaires

Résultats des tests d’eau des écoles secondaires Québec, 22 janvier 2021 – Le Centre de services scolaire des Découvreurs a procédé à l’analyse de...