28 septembre 2020 - Alerte tempête

Élèves, parents et personnel des écoles L’Arbrisseau, Les Bocages et Les Sources ont posé un geste contagieux de partage et d’altruisme à la veille de la période des Fêtes. En jumelage avec des familles dans le besoin ou ne profitant pas des mêmes privilèges, ils ont distribué plusieurs paniers de Noël à l’école Saint-Malo le 17 décembre dernier. Cette activité  clôturait ainsi plusieurs mois de préparation pour quelques dizaines de bénévoles.

À la suite d’une collecte dans les écoles et au centre administratif de la Commission scolaire des Découvreurs, une sélection des familles a été effectuée selon le nombre d’enfants et certaines situations particulières. De cette façon, près d’une centaine de familles dont l’un des enfants fréquente l’école Saint-Malo bénéficient de cette distribution, dont plus d’une cinquantaine sont visées directement par l’implication de la Commission scolaire des Découvreurs.

« Ça fait plaisir d’aider les gens qui n’ont pas ma chance » exprime Noémie, élève de l’école L’Arbrisseau. Selon Étienne, élève de la même école et bénévole d’expérience en raison de sa participation aux 3 dernières éditions, « c’est voir les gens sourire  » qui incite à participer.

jumelage de Noel - boites
 Les élèves ont également embelli les boîtes de denrées.

À toutes les étapes de planification, l’implication des bénévoles assure le bon déroulement de l’activité. Que ce soit lors de la réception des denrées alimentaires, du tri de la collecte, de la préparation des paniers ou lors de la livraison, « on ne manque pas de bénévoles…tout le monde veut nous aider d’une façon ou d’une autre »  souligne France Huot, ex-enseignante impliquée dans ce projet depuis une vingtaine d’années.

Le conseil étudiant des trois établissements scolaires ont effectué la tournée des classes afin d’expliquer le déroulement et préparer le jumelage des familles.  Notons qu’ils avaient lancé un défi aux participants : investir 2 $ de leurs poches dans la préparation du panier.  « On cherche à impliquer autant les élèves que les parents dans la préparation et la collecte » explique Lucie Baril, animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire au primaire à la Commission scolaire des Découvreurs.