Entête - École secondaire École secondaire De Rochebelle

Rochebelle au Sommet jeunesse sur les changements climatiques SJCC17

8 mai 2017

Les 28 et 29 avril, trois élèves de l’école secondaire De Rochebelle ont participé au 1er Sommet jeunesse sur les changements climatiques (SJCC17) tenu à l’Université Laval. Ces élèves étaient Germaine Boulanger et Morgane Picard, 2e secondaire du programme de formation générale puis Laura Doyle Péan, 5e secondaire, Programme d’éducation internationale. Cet événement a été rendu possible grâce à la Fondation Monique-Fitz-back, un organisme ayant comme mission de promouvoir l’éducation relative à l’environnement et à un milieu sain dans une perspective de développement durable.

Pendant ces 2 jours, 108 élèves de 50 écoles et 14 régions administratives du Québec ont pu partager leur intérêt pour cet enjeu de taille.

La programmation de ce sommet fut très diversifiée, des plus formatrices et présentée de façon dynamique.

Dès le premier jour, les élèves ont travaillé en équipe à distinguer les causes et conséquences des changements climatiques. Ils ont assisté à une conférence sur l’art et le changement climatique. Puis, une visite guidée sur les terrains de l’Université Laval a permis aux participants au sommet de voir des solutions bien concrètes d’aménagements dans une perspective de développement durable. Cette première journée s’est terminée avec un regard sur la région de la capitale nationale, sa municipalité et son école ; quels sont les impacts des changements climatiques et quelles sont les mesures prises pour limiter ses effets?

La deuxième journée a débuté avec un panel intitulé «Du Nord au Sud : témoignages». Trois intervenants nous ont partagé leurs connaissances de leur milieu de travail et d’étude. Les participants ont pris alors conscience des impacts aux changements climatiques et des solutions mises de l’avant ou envisageables en Haïti, en Gaspésie et dans le Grand Nord.

En continuité avec leur réflexion sur leur milieu, les élèves ont proposé à l’ensemble des participants des actions à entreprendre pour contrer les effets des changements climatiques. En après-midi, il y eut l’élection du Conseil national des jeunes ministres de l’Environnement ou 21 jeunes répartis dans toutes les régions du Québec se sont portés volontaires pour représenter leur école, leur région afin d’encourager les initiatives jeunesse liées aux changements climatiques dans leur milieu.

Le sommet a culminé avec une conférence de Steven Guilbeault, cofondateur et directeur principal d’Équiterre. Dans un discours des plus optimistes, M. Guilbeault a dressé un tableau bien documenté de la problématique liée aux changements climatiques et des solutions mises de l’avant ici et ailleurs.

Conférences, réflexions, discussions, partages durant ces deux jours ont soulevé beaucoup d’espoir chez tous les participants. Ce premier sommet aura assurément des répercussions positives !

http://www.sorsdetabulle.com