Entête - École secondaire École secondaire De Rochebelle

Journée pour étudiants – Artic Change 2017

9 janvier 2018

Le lundi 11 décembre 2017, quatre élèves du programme Monde et passions de 2e secondaire de l’École secondaire De Rochebelle ont assisté à différentes activités dans le cadre de la journée pour étudiant de la Conférence Artic Change 2017. Ce rassemblement de plus de 1500 experts était composé de scientifiques, d’étudiants chercheurs du milieu, de représentants des communautés nordiques et de partenaires du gouvernement et de l’industrie. Le grand nombre et la diversité des intervenants ont démontré l’importance des enjeux sur le territoire arctique. L’événement se déroulait au Centre des Congrès de Québec. Une journée bien remplie, où se sont alternés plénières, présentations des thèmes de recherche d’étudiants universitaires, discussions et ateliers. Les 4 élèves étaient Marguerite Vachon, Isabel Lusa, Henri Roy et Amélie Drapeau.

La plénière d’ouverture du Dr Peter Harrison, de l’Université Queen’s intitulée From Knowledge to Action, a traité de l’évolution de la recherche, de l’année polaire internationale (IPY) 2007-2008 déterminante et de la nécessité d’agir, ainsi que de la dépendance des subventions gouvernementales.

Au programme de la journée a suivi une compétition qui a su plaire à nos élèves. Bref, le concours d’argumentaires éclair pour étudiants a permis à plus d’une quarantaine d’étudiants de différentes universités dans le monde de faire la promotion de leur projet de recherche. En une minute et au moyen d’une diapositive, ils devaient piquer la curiosité du public. Un jury attribuait un prix aux trois meilleurs argumentaires le jeudi suivant. Nos élèves ont ainsi pu en savoir davantage sur des enjeux issus du réchauffement climatique tels que la sécurité alimentaire, la fonte du pergélisol, les problèmes de santé et les perturbations des écosystèmes. Les présentations des étudiants peuvent être consultées à l’adresse suivante : http://www.arcticnetmeetings.ca/ac2017/pages/videos-votes-fr.php

Pour terminer l’avant-midi, un panel sous le thème de Projections sur l’avenir de l’Arctique a permis à différents intervenants issus des communautés scientifiques tant du nord que du sud de discuter de leurs priorités.

De façon informelle, en fin de matinée, on a offert aux élèves une bande dessinée traitant des grands changements environnementaux dans les régions constituées de pergélisol. On a informé ainsi les jeunes des impacts des changements climatiques sur les populations de l’Arctique et sur la vie sauvage de cette région ainsi que sur les grands champs d’intérêt des scientifiques dans le domaine pour aider les populations à s’adapter à cet environnement en mutation. Ces jeunes ont eu accès au travail de la collaboration d’une douzaine de scientifiques de différents pays et de deux illustrateurs, Heta Nääs de Finlande et Noémie Ross du Canada. Ces derniers ont facilité aux jeunes l’accès à un outil scientifique des plus divertissants et ludique. Cet ouvrage est toujours offert gratuitement en ligne en anglais et en suédois https://frozengroundcartoon.com/ et sera traduit bientôt en plusieurs langues, dont le français et l’Inuktitut.

En après-midi, le dernier atelier a invité tous les participants à partager leur point de vue sur les priorités de recherche en Arctique. Pour l’exercice, on a divisé les groupes en deux : les étudiants chercheurs du nord et la communauté scientifique du sud. Puis en sous-groupe, on a demandé de noter 10 priorités de sujets de recherche dans cette région. À la fin, chacun a partagé sa perception. Des ponts se sont alors établis naturellement entre les différents groupes. Nul doute que les élèves ont réalisé l’importance de tenir compte des connaissances des gens du milieu. Les scientifiques doivent bénéficier de l’expérience des habitants de ces régions, la communication doit se faire dans une langue commune pour être comprise par les différents acteurs du milieu. La connaissance du mode de vie des populations du nord est essentielle à l’adaptation à ces changements environnementaux. Nul doute que la discussion a profité à tous et toutes. http://www.arcticnetmeetings.ca/ac2017/pages/videos-fr.php

Une journée qui a permis à nos élèves de s’ouvrir sur de grands enjeux du 21e siècle qui affecteront l’arctique et inévitablement le reste du monde.

Lucie Blouin

Enseignante en univers social, 2e secondaire, Programme Monde et passions