Entête - École secondaire École primaire Les bocages

Un engagement unique entre l’école et LEUCAN!

27 janvier 2019

Parfois, un modeste désir personnel de s’engager pour une cause sociale parvient à faire boule de neige, au point d’initier un véritable mouvement de masse. Voilà ce dont peut se targuer d’avoir fait Mme Diane Alary éducatrice du service de garde de l’école Les Bocages.  

C’est avec émotion que Diane Alary a assisté récemment à la remise officielle du titre de «Partenaire à vie» décerné par Leucan à l’école qui l’a employée ces 30 dernières années. Bien humblement, celle qui est nouvellement retraitée reconnaît qu’il y a un peu d’elle derrière ce partenariat unique, qui résulte de son intérêt à participer activement au Défi têtes rasées.

Comme la cause touche principalement les enfants, elle a convaincu la direction de l’école d’embarquer, puis les parents et les élèves. Depuis quelques années, les campagnes de levée de fonds se multiplient et s’amplifient aux Bocages. Si bien que 90 000$ ont été récoltés pour la cause au cours des cinq dernières années, dont 17 000$ l’an passé. Pour assurer le suivi de l’implication scolaire, Mme Alary agira à titre d’ambassadrice externe.

Modèle à suivre

Présente pour souligner ce premier partenariat à vie entre une école et Leucan, sa directrice Nathalie Matte a souligné qu’il s’agit d’un accomplissement significatif. «Au-delà des sommes d’argent recueillies, il y a une belle mission éducative qui se transmet par le biais des activités de collecte de fonds. Ça sert à sensibiliser les jeunes à l’entraide et au respect des autres», mentionne la dirigeante de l’organisme dont la mission consiste à accompagner et soutenir les enfants atteints de cancer et leur famille.

À son avis, il y a lieu d’espérer que le lien unissant Les Bocages à Leucan puisse devenir un modèle pour le milieu scolaire à la grandeur de la région et même de la province. «De plus, c’est lorsque l’implication sociale débute tôt dans la vie d’un futur citoyen qu’elle a davantage de chance de perdurer dans le temps», exprime celle qui constate que l’engagement jeunesse rapporte plus à la cause que celui du milieu corporatif.

Intérêt éducatif

Une opinion que partage le directeur de l’école primaire augustinoise. «Ce partenariat permet de répondre à des objectifs du projet éducatif et contribue à faire des élèves de meilleurs citoyens. Il y a plusieurs liens à établir entre la philanthropie et le milieu de l’éducation, car c’est un premier pas vers l’engagement à bâtir une communauté solidaire. Les jeunes y développent non seulement leur appartenance, mais aussi le sentiment de pouvoir faire une différence», estime Sébastien Simard.

Selon ce dernier, les diverses activités de financement réalisées à l’école Les Bocages au profit de Leucan, que ce soit la campagne des tirelires d’Halloween, la vente d’œuvres d’art maison au marché de Noël ou le Défi têtes rasées, permettent de faire vivre aux participants une expérience enrichissante, formatrice et rassembleuse. Trois axes éducatifs y sont accolés de façon complémentaire.

Suivi le lien suivant pour voir la suite de l’article de M. François Cattapan du journal L’Appel :  

https://www.quebechebdo.com/local/journal-lappel/150522/un-engagement-unique-des-bocages-envers-leucan/